Bannière

Comme nous le confirme votre ressenti depuis les réseaux sociaux, l'été 2016 a été très contrasté.

> JUIN : Les cumuls de précipitations sont conformes aux normales saisonnières mais l'absence cruel de soleil (déficit de 30 voire 40 %) se fait ressentir. De nombreuses perturbations peu actives défilent sur la région, avec donc beaucoup de nuages mais peu de pluie. Les températures minimales affichent 0 à 1°C d'excédent mais les maximales affichent entre 0 et 1.5°C de déficit.

> JUILLET⯑ : L'amélioration gagne nos régions, surtout passé le milieu de mois. Les températures sont conformes aux normales saisonnières ou légèrement supérieures (sauf pour les minimales dans l'intérieur). L'absence de pluie est notable (cumuls partout inférieures à 10 mm). L'ensoleillement est légèrement excédentaire (jusqu'à 10 %).

> AOÛT : L'été prend ses aises. De nombreux pics de chaleur (jusqu'à 36/37°C dans les terres) viennent renforcer la sécheresse de surface (seulement 10 à 20 mm de pluie). Des records de chaleur pour une fin août sont battus. Les maximales affichent 2°C d'excédent sur la côte, 3°C dans les terres. Les minimales sont un peu plus dans la retenue. L'ensoleillement bondit avec un cumul de près de 300 heures soit 30 % d'excédent, ce qui rattrape le retard de juin.

 

Sur l'ensemble de l'été 2016, on constate une anomalie de 0 à +1°C pour les températures. La pluviométrie est moitié moins importante qu'un été habituel. L'ensoleillement est conforme aux normales.

Bilan climatologique - Été 2016

Archives

Juin 2017
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 1 2