Épisode caniculaire à compter du 26 juin 2019 en Vendée. Soyez vigilants et restez informés.

Bannière

Une tornade s’est produite au Sud-Est de la Vendée le vendredi 5 février 2010 au soir. Cette tornade a touché la petite commune de Charzais à proximité de Fontenay-le-Comte (périphérie Est).Trajectoire de la tornade

De nombreux orages ont éclaté en Vendée ce soir là, les précipitations étaient parfois très fortes sous ces cellules orageuses. La station Météo-France de Fontenay-le-Comte a relevé 12.9 mm de pluie entre 22 et 23h (sous le même orage qui a provoqué la tornade) et un total de 30,4 mm a été recueilli sur cet épisode pluvio-orageux. Le vent a également soufflé très fortement sous ces orages : on a enregistré des rafales à 70 et même 80km/h sur une majeure partie du département. Ces orages ont également donné un peu de grêle et l’activité électrique n’était pas négligeable pour un mois de février.

C’est au lendemain que l’on entend par la presse qu’un très fort coup de vent localisé a touché Charzais. Au vue des dégâts annoncés par l’article, un enquêteur terrain pour l’Observatoire français des tornades et des orages violents (Keraunos) s’est rendu sur place. J.P. FORESTIER a donc réalisé une étude sur ce phénomène violent.

 

Résultats de l'enquête

Il en ressort que la tornade qui s'est produite à Charzais était une tornade d'intensité EF-0 sur l’échelle de Fujita, c'est-à-dire que le vent a atteint 105 à 137 km/h. Elle aurait parcouru à peu près 500 mètres sur un couloir d'une largeur maximale de 15 mètres, peu avant 22h30. Il y a eu de nombreux dégâts au niveau des toitures (sur une maison notamment où près de 8 mètres de longueur de tuiles se sont envolées sans compter les dégâts des eaux dans plusieurs pièces). Un témoin a précisé qu'en ayant vu ses fenêtres se gondoler et entendu un bruit d'avion, il est sorti et a vu le vortex de la tornade passer sur la maison de son voisin (environ une dizaine de mètres de largeur selon ses dires).

Un couple habitant dans la rue raconte : "On dormait, il y a eu un gros orage, le dernier éclair a claqué. On a entendu un bruit énorme, le vent soufflait. Dans l’impasse, il s’est entortillé comme un mini-tourbillon et s’est engouffré dans un couloir très restreint formé par les maisons. Cela a duré une minute."

Derrière leur habitation, une grosse branche d’arbre a été arrachée et la clôture s’est couchée. "Nous avons été obligés d’appeler les pompiers pour qu’ils viennent bâcher le toit et nous avons emmené les enfants en sécurité. Nous n’avons pas dormi de la nuit." Une tuile, en tombant, a même perforé le plafond d’une chambre. Deux autres maisons du quartier ont subi également des dégâts au niveau de la toiture.

 

Photographies

Dommages causés par le premier impact de la tornade au solDégâts sur une toiture

Dégâts sur une toitureArbre décapité

Dernière trace laissée par la tornade sur son passage

 

Dossier réalisé par Valentin PERRAULT. Nos remerciements à J.P. FORESTIER pour sa collaboration.

Le dossier de cet évènement rédigé par Keraunos est disponible à cette adresse.
Le dossier de cet évènement rédigé par Ouest Orages est disponible à cette adresse.